750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
So-CuiZine/Plume & Prose
So-CuiZine/Plume & Prose
Menu
Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

«On naît paysan, jamais on ne le devient..»
Jean-René Major


Petite fille de paysans, c’est avec fierté que j’ai appris quelques mystères de la terre..
Les heures passées à bêcher, planter et semer disparaissaient aussi vite que la neige au soleil..

Lui souriant et si fier de transmettre sa passion pour sa terre, durement acquise, aimait me raconter ses histoires d’antan du levant au couchant..

Des moments inoubliables passés aux côtés de ce grand homme bien trop tôt emporté par la maladie..

Lui, c’était mon grand-père, un homme grand par la taille et tout autant par le coeur..
Avec ma grand-mère, ils étaient pour moi le reflet même de la générosité..

Nul ne franchissait le seuil de leur porte sans en ressortir le sourire aux lèvres et le ventre bien rempli.. 

Mais certains diront que c’est, tout simplement, une des caractéristiques propre à la vie de paysans : ne rien avoir mais pourtant être prêt à tout donner..

D'ailleurs, cela me rappelle une petite anecdote dont j’ai entendu parler auprès d’une femme venant du nord.. Lorsque j'étais Aide Médico-Psychologique, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes au passé chargé qui aimaient partager avec moi leurs souvenirs les plus marquants.. Une sorte de bond dans le passé qui permets à la tristesse de ces instants d'être remplacés par un beau sourire esquissés aux lèvres..

À l’époque, m’eut-elle dit, le pain n’était pas une chose qu’ils pouvaient se permettre de faire de manière quotidienne, comme on a la chance de connaître aujourd'hui, mais plutôt une à deux fois par mois seulement..

Ainsi donc, tout le patelin se réunissait autour du feu à bois en pierre du village, une occasion aussi pour se retrouver et savourer les maigres spécialités du coin..

Rires et sourires s’entremêlaient à mesure que les braises se consumaient..

Au départ, les flammes vives et grandissantes dans le four dégagent une chaleur bien trop importante pour cuire le pain minutieusement préparé.. Il fallait donc attendre que la température baisse afin de permettre une belle cuisson des miches diverses et variées.. Ainsi donc, les braises étaient repoussées puis de fines tartes étaient enfournées 2 à 3 minutes sous cette chaleur vive afin d’obtenir ce beau et délicieux côté flambé qui ne tarderait pas être dévoré du bout des doigts..

Réalisée à partir de restes de pâte à pain, la flàmmenküeche vit ainsi le jour et reste depuis un plat traditionnel de la cuisine Alsacienne..

Anciennement réalisée à base de lait caillé (je me demande s'il s'agissait de cancoillotte), elle connaitra bien des variantes avec du fromage blanc et/ou de la crème fraîche, des oignons et des lardons et parfois même des champignons pour un côté forestier..

En bref, comme toutes recettes, elle se déclinera selon les envies du cuisinier..

Et pour l’heure, je souhaite vous la proposer à ma façon :

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Agrémentée de crème, de lardons et d’oignons, je l'ai réalisé pour un repas léger, au cours de mon dernier voyage à Paris, accompagné d’une belle salade verte..

Et pour le plus grand bonheur de mes convives, j’aime à la réaliser pour être dégustée en apéritif avec parfois même quelques variantes assez insolites tel du saumon, etc.

Ingrédients (6 personnes) :

=> Pour la pâte :
- 300g de farine,
- 1/2 cac de sel, 
- 150g d’eau,
- 3 cas d’huile..

=> Pour la garniture :
- 2 oignons,
- 200g de lardons fumés,
- 100g de fromage blanc,
- 100g de crème fraîche épaisse,
- Poivre du moulin..

Préparation :

Dans un saladier, versez la farine

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

le sel

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

l'huile

Note : La logique est d'utiliser de l'huile neutre car l'huile d'olives n'est pas vraiment originaire d'Alsace néanmoins je ne peux m'empêcher d'en mettre partout car c'est la seule huile avec laquelle je cuisine..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Formez un puit et versez petit à petit l’eau..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Du bout des doigts, mélangez jusqu’à obtenir une pâte assez grumeleuse..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Débarrassez sur votre plan de travail fariné

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Puis travaillez la pâte 10 bonnes minutes jusqu’à obtention d’une belle pâte bien lisse et souple..

Huilez un saladier..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Déposez-y votre pâte boulée..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Puis laissez ainsi pousser 1h environ couvert d'un linge propre..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Préchauffez votre four  240°
Pendant ce temps, étalez votre pâte de la taille de votre lèche-frite..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Dans un bol, mélangez la crème et le fromage blanc puis déposez la préparation sur la surface de votre pâte en veillant toutefois à délimiter les bords..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Assaisonnez à votre convenance..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Enfin, couvrez la totalité de votre pâte d'oignons épluchés et finement détaillés en rondelles auquel vous aurez ajouté les lardons..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Note : Ma vision des choses reste : la générosité mais vous pouvez tout aussi bien l’être de manière plus modérées..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Enfournez 10 bonnes minutes..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Note : Précision faite que j’ai réalisé cette flàmmenküeche avec un four encastrable possédant la fonction «grill saveur» donc n’hésitez pas à adapter la cuisson selon votre four en augmentant la chaleur par exemple..

Il n’y a plus qu’à couper et à partager..

Enflammez vous pour une flàmmenküeche à ma façon

Bonne dégustation..
;-)